Qui est en ligne ?
Il y a en tout 0 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 0 Invité :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 15 le Dim 11 Déc - 11:10
Statistiques
Nous avons 14 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Barthe François

Nos membres ont posté un total de 23590 messages dans 393 sujets
Yahoo! politique
Loading...
Journée de m..... (Nouvelle rubrique)

Mer 21 Juin - 10:14 par archibald de montpucier

Bonjour...
Je vais réceptionner un colis de chez Oscaro....(Un débit mètre d'air pour ma caisse...pour les nuls en mécanique c'est une pièce entre le filtre à air et le turbo qui est gérée électroniquement et qui calcule le besoin d'air envoyé au turbo pour que celui-ci assure...)
Content comme un gamin à Nowel j'ouvre le colis et trouve....un moteur d'essuie glace...Pour une première chez Oscaro c'est plutôt raté...Maintenant faut suivre la procédure pour renvoyer la chose...La poste, Colissimo "Ben non monsieur nous n'avons pas ce format...Faut faire le colis vous-même..."
Désemparé j'entre dans le premier troquet près de la poste....5 malabars de tous âges discutent vivement (façon Cantona quand il s'énerve...) et bien sûr avé l'assent du coing...Je demande timidement (avec mon accent pointu) "Un café, siouplait!"...La conversation s'arrête et les 5 se retournent pour observer l'intrus...Jugeant probablement que je n'étais pas un danger pour eux, ils reprennent la conversation...Intégration ratée...
Ca me rappelle le marseillais qui demande un pastis dans une "Winstub" le long de la route du vin en Alsace...
Bref chacun chez soi.
Bon, je vais découper la boite d'emballage de mon imprimante....Bonne journée

Commentaires: 19

LES DANGERS DE L'EAU !

Mar 20 Juin - 9:33 par Baron Robert de la etc.

Se laver moins pour préserver sa peau

Chères amies, chers amis,

Je vous le dis d’emblée : cette lettre risque de vous étonner… Pas tellement parce que je compte vous dire qu’il faut se laver autrement, mais aussi et surtout parce que vous allez apprendre ce que contiennent vraiment votre gel douche et votre savon du commerce.

Voilà longtemps que je dénonce les gels douche industriels. Mon premier reproche à leur égard concerne l’environnement. Un gel douche, c’est polluant. Non seulement le flacon en plastique n’est que rarement recyclé, mais le produit lui-même n’est pas écoresponsable. Il est essentiellement composé d’eau. Rendez-vous compte : un flacon de 200 ml de gel douche contient la plupart du temps plus de 180 ml d’eau. C’est beaucoup ! Et cela a un impact non négligeable sur l’écologie, car des milliards de flacons remplis d’eau sont transportés chaque année par camions, puis stockés, avant d’être vendus et rincés dans les égouts. Ce n’est décidément pas très « green ».

Puis, il n’y a pas que de l’eau dans les gels douche. Il y a aussi les fameux « tensioactifs » qui sont capables de faire mousser la formule. Regardez la liste INCI de votre gel douche ! Je parie qu’elle contient soit le Sodium Lauryl Sulfate (SLS) ou alors le fameux Sodium Laureth Sulfate (SLES). Ces sulfates industriels sont des détergents bon marché utilisés en masse depuis les années 1950. Ce sont eux qui ont permis de « faire mousser » des soins lavants qui, autrefois, lavaient tout aussi bien mais étaient moins moussants. Le problème, c’est que ces ingrédients cosmétiques ne sont pas aussi doux que la mousse qu’ils génèrent…

Laissez-moi vous expliquer brièvement comment fonctionnent les sulfates. Ce sont des tensioactifs : ces molécules peuvent attirer à la fois l’huile et l’eau. Cela permet de « décoller » la graisse et la saleté de notre peau et de nos cheveux, tout en les rendant solubles, avant le rinçage de l’ensemble à l’eau. Idéal pour se laver ! En outre, les sulfates sont des « surfactants ». Un agent surfactant est capable de rendre l’eau plus « mouillée ». C’est fou, je sais. Pensez à de la pluie sur une chaussure bien cirée. Les gouttes d’eau glissent sur le cuir, une à une. Si on enduit la chaussure avec des surfactants, l’eau se répartit uniformément sur le cuir. C’est cet effet qu’on obtient avec les gels douche ou les shampoings : ils s’étalent parfaitement et sont faciles à utiliser. Par contre, le prix à payer est que la peau et les cheveux peuvent s’en trouver plus facilement perméables. Ce n’est pas souhaitable si la formule contient par ailleurs des conservateurs polémiques ou du parfum synthétique. Hélas, c’est presque toujours le cas…

Je reproche donc plusieurs choses aux gels douche et aux shampoings conventionnels :

ils ne sont pas écologiques ;

leur formule n’est pas noble : elle fait la part belle à l’eau, au Sodium Lauryl Sulfate (SLS) et au Sodium Laureth Sulfate (SLES) ;

leur formule peut rendre la peau ou les cheveux plus perméables à des substances polémiques pour la santé comme certains parfums ou conservateurs (perturbateurs endocriniens) ;

ils ont tendance à fragiliser la peau ou les cheveux au long terme. On se retrouve avec une peau toute propre, mais qui démange et qui réagit à tout !

Voilà pourquoi je conseille régulièrement à mon entourage de se laver moins mais mieux…

Se laver moins ne veut pas dire être sale. Simplement, une douche par jour peut constituer un grand maximum et même, dans certains cas, 4 à 5 douches par semaine peuvent amplement suffire. À part pour les grands sportifs ou les personnes qui travaillent la terre ou en usine avec une activité physique intense, cela suffit au niveau dermatologique. En limitant le nombre de douches, on diminue le nombre d’expositions à des produits détergents qui, dans tous les cas, sont relativement agressifs pour la peau. On diminue aussi le nombre de moments où l’eau calcaire est susceptible de fragiliser l’épiderme.

Se laver mieux, c’est choisir des cosmétiques plus doux et à la formule plus noble pour se laver. Je vous ai déjà parlé des gels lavant doux et sans savon. Ils sont appréciables si leur formule lavante contient uniquement des tensioactifs doux, dérivés du végétal, et si, bien entendu le reste de la formule est à l’avenant. Je les conseille surtout pour les peaux eczémateuses ou acnéiques. Le souci, c’est que peu de marques en proposent. On trouve cependant quelques petites entreprises françaises ou allemandes qui en formulent, comme dans cette sélection de gels lavants sans savon lauréats de la Mention Slow Cosmétique.

Bien entendu, mon choix personnel reste le savon à froid surgras. Ce n’est pas un savon comme les autres. Il n’est pas fabriqué à partir de copeaux de suif animal ou de graisse de palme saponifiée, non non ! Il s’agit d’un savon fabriqué à partir d’huile végétale vierge (olive ou coco le plus souvent) qu’on saponifie sans ôter la précieuse glycérine en cours de fabrication et qu’on surgraisse ensuite avec une huile bienfaisante comme le calendula ou l’argan. C’est un savon plus doux et tellement plus écologique. J’en profite pour féliciter les petits artisans savonniers du réseau Slow Cosmétique [1] qui se reconnaîtront. Ils sont de plus en plus nombreux et il y en a certainement près de chez vous. Leurs savons sont ancrés dans le terroir local. C’est un savoir-faire typiquement français qui revient en force dans nos salles de bains et je m’en réjouis !

Julien Kaibeck

Commentaires: 6

Je sais...Je suis dégueulasse avec vous...

Dim 18 Juin - 12:23 par archibald de montpucier



Commentaires: 9

Vive la pêche...

Sam 17 Juin - 11:01 par archibald de montpucier

Faites ça, oui !!!!

Commentaires: 28

ALARME , ALARME , LA BIÈRE EST EN DANGER !!!!!!!

Dim 4 Juin - 11:19 par Baron Robert de la etc.

Commentaires: 2

Les aventures de Voodoo - Tome 2 : Les envahisseurs

Dim 28 Mai - 19:11 par L'enfant Voodoo

Commentaires: 11

HISTOIRE DE VELOS...

Dim 28 Mai - 11:56 par archibald de montpucier







Commentaires: 9

BIG BOOBS BIERE

Mer 24 Mai - 18:53 par archibald de montpucier



Commentaires: 10