Les résidents du château

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les résidents du château

Message par Admin le Sam 9 Avr - 17:50

Biographie de la Comtesse



Angélique



Angélique, surnommée Angie, secrétaire dévouée du château de la Boudinière depuis 18 ans, polyglotte (au moins 8 langues, dont le Ch'ti et le bas Breton ainsi que quelques notions d'Alsacien).
Consciencieuse, un peu maniaque, toujours overbookée, souvent en retard aux réunions de service organisées à la dernière minute pas le Majochat, Angélique n'en est pas moins un des meilleurs éléments du Château.

Pour la contacter, s'adresser au Majochat qui transmettra les courriers au troisième sous-sol sans ascenceur.
Changement de dernière minute, Angie a obtenu grâce à un intense lobbying et par la grande bonté de Madame, un bureau lumineux au rez-de-chaussée, juste à côté de la bibliothèque, ancien bureau de Voodoo.




Archibald de Montpucier



Issu d'une très longue lignée d'aristocrates originaire d'Ecosse, ruiné à force d'avoir dilapidé son héritage dans les casinos puis dans des tripots de plus en plus malfamés, la bonne fortune l'a placé alors qu'il n'avait plus un penny en poche, sur la route de Madame, un petit matin blème de mousson à Saïgon alors qu'elle rentrait d'une nuit éreintante.
Ce fut le coup de foudre (professionel s'entend) elle cherchait un valet, il cherchait un foyer, ils étaient faits pour s'entendre. Leur interminable collaboration dure depuis 46 ans, il a accédé après le décès tragique du Comte au titre au combien convoité de majordome du domaine de la Boudinière et règne en maître sur le personnel et l'entourage de Madame acquérant au fil des ans à grand renfort de félonnie, d'hypocrisie et de manipulation, un ascendant sur la maîtresse des lieux que personne n'a jamais été en mesure de lui contester. Pour cette raison les membres du personnel lui vouent une rancoeur féroce.
Ses excès d'alcool, ses emprunts de la carte platinium, ses disparitions inexpliquées, ses accidents avec la Bentley n'ont jamais dégradé l'estime que Madame a pour lui, elle lui pardonne tout, au grand dam du reste du personnel.




Arnaud du Brochet



Au lancer, au coup, au vif, au toc, à la mouche, aucune technique n'a de secret pour Arnaud,  spécialiste incontesté de la pêche à la ligne et fournisseur officiel du domaine en poissons d'eau douce. Il ne manque jamais de rapporter ses plus belles prises à Catherine, qui égaye ainsi les assiettes de Madame depuis qu'elle a décidé de ne plus ingurgiter de viande.
Arnaud outre ses qualité de pêcheurs en rivière et en étang est également un expert de la pêche en eau trouble, il aime à ferrer la grosse poiscaille Fhaineuse qui croupit dans les eaux nauséabonde de Yahoo, il a reçu à plusieurs reprise, la médaille de la bravoure de la Boudinière pour ses hauts faits d'arme anti-nazillons.




Barthe François



Barthe François, dit le Françouë est le ventre à choux du château, courageux paysan-soldat vendéen, il est en quelque sorte le bras armée de la Boudinière, luttant inlassablement contre l'ignare Fhaineux a grands coups de boulet contre la désinformation et la propagande du groupuscule fasciste.




Catherine de Rechef Hofourno



Originaire du terroir béni des dieux qu'est le Médoc, Catherine, après avoir conduit à une fin tragique des milliers de souris et de grenouilles sur les paillasses des lycées dans sa mission d'éducation de notre jeunesse inculte, s'est reconvertie sur le tard dans la gastronomie au service exclusif de Madame dont elle régale les papilles ainsi que celles de ses convives de mets plus succulents les uns que les autres.
Nous vous recomamndons principalement son congre au vin blanc et ses tripes à la bordel-aise.
Mais évitez à tout prix son anguille à la provençale, elle n'a jamais réussi à achever une de ces bestioles gluantes et fuyantes, certaines ont agonisé pendant des heures sous ses coups (pourtant vigoureux) de rouleau à pâtisserie. On en a même retrouver une, un soir, dans le lit de Madame, remarquez, c'était peut-être encore une mauvaise blague du Majochat.
 



Chantal de Ferrero du Rocher



Le charme, la classe, la distinction et l'élégance incarnés en une même personne, Chantal est l'ambassadrice de la paix du château et sa chargée des relations extérieures. Bien que pour tous les hommes du château, ses qualités ne se résument qu'à sa taille résolument bloquée entre le 36 et le 38, Chantal n'en est pas moins un des atouts du domaine de la Boudinière, sachant alternativement rattraper avec brio les gaffes du Marjordome quand son taux d'alcoolémie lui ôte tout sens du protocole devant le Préfet ou le cardinal, ou défendre avec une conviction sans limite, la réputation aussi bien en France qu'à l'étranger et notamment auprès de Monsieur Poutine, que nous n'outrageons jamais... enfin presque jamais.
Elle n'est pas avare non plus de son temps pour résoudre et mettre un terme aux nombreuses bisbilles qui ne manquent pas de se déclencher et d'être copieusement attisées par le Majo parmi cette petite communauté confinée au château.
 
Archie vous êtes prié de ne plus mettre de fausses photos des résidents dans des buts fallacieux ou alors Madame vous supprimera votre prime de Whisky pour le mois d'avril !
Tenez vous le pour dit
CE N'EST PAS MOI !!!!!!!!!!! Grrrrrrrrrr! Passke si cété moi j'en métré encore des plus laides !   ;o))))
Le charme, la classe, la distinction  ! Mouahahahahaha!!!!!!




Charles de Gassion



Descendant d'une célèbre et très ancienne famille ayant contribué au prestige de notre beau pays, Charles a conservé dans son attitude et sa prestance toute la noblesse de ses ascendants. Fruit d'heureux métissages entre des ancêtres venus d'Asie, d'Europe centrale et même du prestigieux royaume de Belgique il représente avec bonheur et brio la quintessence des mélanges.
Homme athlétique, sportif accompli, Charles n'en est pas moins un poète talentueux qui, de sa plume alerte peut tout aussi bien combattre vaillamment les manans et autres vilains importuns, qu'émerveiller les dames sensibles à cet art tout en ne manquant pas d'en faire pâmer d'aise quelques unes.
"Rimailleur talentueux
Il fait la nique à tout ceux
Qui prendraient leurs aises
D'avec les arcanes de la langue française"




Chouette



Superbe et majestueux volatile, chasseur de nuisibles, Chouette est la mascotte du château après que Madame a décidé un soir de déprime de lui allouer la jouissance des combles du donjon jusque là inutilisées. Une couette fut promptement installée par le majo afin que ce chasseur nocturne puisse y passer des journées de repos bien méritées.




Clairotte du Barry



Alias Clairotte de Dié. Suissesse. Personnage clef de la USB...(Union Suisse des Banques). Analyste financière. Traider redoutable. En charge des comptes off shore de Madame la Comtesse et de ceux du chat. Accroc à la vieille prune dont elle abuse en permanence. Célibatrice endurcie, elle répète à qui veut l'entendre : "Il n'est pas encore né celui qui va me décapsuler !"




Crétine Boudin



Crétine et Archibald jeune.
Après un différend avec sa soeur Scarla, Crétine s'est exilée en Sibérie et a repris la gestion d'un Bed and Breakfast à Vladivostock, hébergeant quelques hôtes de marque de l'ancien KGB mais surtout recevant en convalescence les soldats de l'armée russe souffrant de syndrome dépressif.
Championne olympique de lancer du marteau.
Epouse de Hilarion Lefuneste.


Passer par l'ambassade de Russie, pour l'envoi de courrier ou colis par la valise diplomatique.



Fatima de la Boudinière né Pierrick Kevin de la Boudinière



Enfant unique de Madame, engendré dans des conditions que la morale interdit d'exposer ici Pierrick fut confié dès sa naissance à Nadia de Nemours car Madame ne supportait pas ses pleurs. Il passa une enfance heureuse et insouciante à Fontainebleau. Les choses se gâtèrent lorsque Madame se rappela 18 ans plus tard qu'elle avait un fils et se mit en tête d'en faire son digne successeur. Mal lui en prit car dès sa réintégration au château, Pierrick fit tout pour contrarier sa mère naturelle, il s'isola dans sa chambre, n'en sortait que pour participer aux meetings de Marine Le Pen, les murs de sa chambre était couverts de posters de Dieudonné et de Soral, il ne lisait que les livres de Zemmour,  Fienkielkraut et Houellebecq qu'il laissait ensuite trainer un peu partout dans le château par provocation. Madame était désespérée, elle qui était pétrie d'humanisme et de bienpensance Solferinienne.
Puis un jour Irma en faisant le ménage dans la chambre de Pierrick, découvrit sous des monceaux de sachets de chips et de cannettes de soda vides, un petit livre vert écrit en caractères incompréhensibles qu'elle s'empressa de montrer à Madame. Effondrée par cette découverte, Madame exigea de son fils une explication, et c'est alors que le monde s'effondra sous les jambes lourdes de la Comtesse, Pierrick lui révéla sans ménagement que non seulement il s'était converti à l'Islam, mais que de surcroît il avait décidé de changer de sexe et qu'il faudrait l'appeler Fatima.




Irma Zochiste



Bonne à tout faire au château. Empotée, maladroite, pleurnicheuse, elle est le souffre douleur de l'ensemble des résidents.Perpetuelleùent enceinte des oeuvres du Maurice, son mari le frère de Madame, aucune corvée, même les plus rudes, ne lui sont épargnées. Régulièrement battue par son mari quand il est fin saoul. Houspillée du matin au soir par Madame. Loge dans une annexe du château à côté des anciennes écuries.




Jicé di Parmigiano



description du membre : L 17 cm, l 5 cm, droit, circoncis (forcémment!) hu hu hu
Descendant direct du Christ dont il a hérité des initiales J.C. appelé aussi Jicé, est la bonne conscience du château...



Jean-François Nicolas Bruno Hervé de Centpoursang



Monsieur le Marquis de Centpoursang est issu d'une des plus anciennes familles de la noblesse française ayant échappé de justesse à l'étêtage en 1791 grâce à une fuite peu glorieuse en Autriche. Ses ancêtres revinrent sous la Restauration et s'établirent à Neuilly.
Depuis le décès tragique du Comte, il s'est engagé dans une cour assidue à Madame, lui livrant chaque matin un paquet de chouquettes toutes tièdes de la meilleure pâtisserie de Neuilly-sur-Seine ainsi que le Figaro.
Fervent supporter du PSG, Monsieur le Marquis est un "footeux" dans l'âme.




Hermann et Benito



Offert à la Comtesse par son ami Jean Marie qu'elle a bien connu en Algérie, Hermann et Benito sont deux magnifiques dobermanns mâles gays qui sont chargés de la sécurité du château.Ils n'ont que mépris pour Mador et ne manquent jamais une occasion pour se moquer de lui. Ils tolèrent Archibald qui monnaye régulièrement ce statut-quo à grand renfort de faux-filets volés en cuisine.




L'enfant Voodoo



Au grand dam de la gent masculine du château, Voodoo est sans aucun conteste THE beau gosse de l'équipe. Fier de ses racines toulousaines enrichies d'ascendances andalouses, Voodoo est avant tout un dilettante exerçant principalement ses talents en jouant des heures de sa guitare sèche pour le bonheur de Madame et animant ses soirées endiablées d'été autour d'un grand feu dans le parc. Anarchiste et hippie, il n'en est pas moins un geek averti, au fait des dernières technologies et d'une inconstestable habileté en hacking, à la demande de Madame, il a notamment piraté la base de données de l'ex-KGB et détourné les comptes Facebook d'El Assad, de Kim Jong Un et de Marine Le Pen. Il travaille maintenant pour l'ex-Stasi, tout en rendant service à la Boudinière à mi-temps sur ses heures de travail outre-Rhin.




Mador & Gertie



Toujours triste, mélancolique voire taciturne, le pauvre Mador, chien préféré de Madame et accessoirement son confident pendant ses accès de déprime, est devenu le souffre-douleur et la victime expiatoire du Majochat qui voit en lui un défouloir bien pratique à ses frustrations.
Il aura tout subi, des bains d'eau glacé dans la marre aux carpes, aux pruneaux dans ses croquettes, en passant par la confiture étalée dans son panier sans parler des croche-pattes divers et variés infligés par Archie, sans compter que depuis la disparition de Nath, les résidents se disputent le privilège de ne pas l'accompagner dans ses promenades dans le parc, le pauvre animal vit la plupart du temps reclus dans la remise en attendant qu'on lui amène sa pitance.
Un gros dadais, faible de la vessie, dépressif, suicidaire.
Grand ami du majordome.
Mise à jour de dernière minute : Mador a rencontré le grand amour en la personne de la très charmante Gertie, Ils ont déjà essayé leur tenue de fiançailles.
Le Majo par jalousie, refuse fermement d'assiter à la cérémonie, à la place il envisage d'aller se souler avec son compagnon de Beuverie, Robert l'arsouille.




Maurice Boudin



Frère de Madame et de Crétine. Réside épisodiquement à Chauny dans l'Aisne où il exerce la fonction de vidangeur de fosses sceptiques. Epoux d'Irma la rousse, bonne à tout faire au château. Membre fondateur du Front National. Ancien combattant d'Afrique du Nord. Se déplace toujours en mobylette, son permis lui ayant été retiré à vie pour alcoolisme chronique et voie de fait sur des représentants des forces de l'ordre.
Passe-temps favori : Boire et tabasser sa femme, Irma.




Nadia Shéhérazade de Nemours



Descendante en ligne directe de la célèbre Shéhérazade du conte des Mille et une nuits, Nadia est la meilleure amie de Madame et sa fidèle confidente. Empreinte d'une grande noblesse, elle inculqua à Madame les bonnes manières en usage dans la haute société dont la Boudinière ignorait tout. Elle consola Madame de ses nombreuses peines de coeurs, de la douloureuse et si tragique disparition de Monsieur le Comte et enfin elle prit sous sa responsabilité l'éducation de Pierrick (fils de Madame) dont elle s'acquitta avec beaucoup de dignité et d'abnégation, l'élevant comme ses propres filles... 
 




Ratiba Hagen



Ratiba est la troisième fille de Nadia de Nemours, grande amie de Madame qui lui a appris les bonnes manières afin de faire illusion en société.
Dynamique, enjouée, insouciante, anticonformiste, créative, Ratiba a été missionnée par Madame à l'étranger afin de convertir au bon goût vestimentaire français, les principaux dirigeants dépenaillés du monde. Sa première tache et non des moindres est de convaincre Madame Merkel de laisser tomber les insupportables blazers déclinés dans toutes les teintes du nuancier de Ripolin et ses pantalons assortis, pour des tailleurs à la dernière mode de Paris afin de relancer notre industrie de la haute couture outre Rhin.




Robert de la Contrée Pétrie



Le Baron attendant patiemment Madame pour la véhiculer jusqu'à l'Eglise le dimanche matin.
ensuite il  continuera d' attendre dans la chapelle "ici c'est mieux qu'en face" avec son compagnon de soif Archibald.
Les origines de ce magnifique exemplaire de l'éternel masculin sont assez obscures, il se réclame de descendance noble du coté de Goddefroi de Bouillon mais sans pouvoir  en présenter un seul quartier  si ce n'est son coeur tout empli de noblesse et d'amour pour sa Dulcinée Scarla Adelaïde, la comtesse de la Boudinière.
Grand amateur de breuvages houblonnés et maltées ainsi que d'un tas d'autres bonnes choses ,c'est un jouisseur  souvent contrarié (surtout par la comtesse) mais sachant profiter des occasions qui se présentent à lui en la personne peu dégourdie de Cunégonde  lors de ces passages  (de fermeture )éclairs en France ...
Bref une arsouille soixante-huitarde attardée qui noie sa désillusion de la société dans des breuvages même pas français.( cette annotation n'a pas l'assentiment de la personne concernée, elle est inexacte: je bois  aussi français môssieur, Archibald)




Rodolophe Constantin François-Xavier de la Boudinière



Dernière photo disponible de feu Monsieur le comte une heure avant le tragique accident (à ce jour non encore élucidé) dans le grand escalier en marbre du château qui lui coûta la vie laissant son épouse Scarla de la Boudinière éternellement éplorée.
Marié puceau à l'âge vénérable de 85 ans, il décéda un mois plus tard, l'histoire ne dit pas si le mariage fut consommé... Mais le Majo dont les oreilles trainent partout connait sans aucun doute la réponse.





Safran Mistral de Provence



Descendant d'une des plus anciennes et illustres familles de Provence, notable respecté, Safran est un des plus brillants ambassadeurs de sa généreuse et rayonnante région. Ses trop rares venues au château sont attendues avec impatience par Madame qui s'enthousiasme des parfums de thym, de romarin et de lavande qu'il exale. Lors de ses précieuses visites, Madame s'enferme jalousement avec lui dans la bibliothèque et il passe des heures à lui conter les anecdotes truculentes qu'il a vécues pendant les innombrables voyages qui ont jalonné sa carrière.
 



Scarla Adélaïde-Joséphine Charlotte de la Boudinière née Marceline Boudin



Veuve éplorée et inconsolable de Monsieur le Comte, la photo est issue des dossiers secrets conservés soigneusement et jalousement par le Majochat au coffre dont lui seul connait la combinaison.
 
De Scarla Adélaïde-Joséphine Charlotte de la Boudinière née Marceline Boudin
Laissez-moi vous narrer le singulier destin
Née à Belleville (Paris) vers 1933 l’on suppose
D’une maquerelle tenancière de maison close
Et de père inconnu des services de police(Certains historiens émettent l’hypothèse d’un légionnaire en permission, d’autres sont persuadés qu’il s’agirait, en fait, d’un poncif de l’église catholique…).
Marceline dut gagner son pain
Très tôt, à la sueur de son vagin.  
On lui alloua un mètre de ruban
Sur lequel elle s’activa vaillamment. 
Des clients fauchés, des clients bourrés
Des tannées de son maquereau lors de la comptée
Du ramassage par les bleus, elle en eut assez 
Elle s’embarqua pour l'extrême Orient
Dans l’espoir d’un avenir plus brillant
Et c’est donc à Saïgon, en Indochine
Qu’elle se remit à sucer les p….
Chez Lulu la Nantaise elle eut de l’avancement
Et bientôt fut chargée du recrutement.
Elle devint la coqueluche des légionnaires
Avec lesquels, le soir, elle vidait des verres
Et avant que Dien Bien Phu ne chute
Avec les képis blancs, elle sauta en parachute
Elle tomba aux pieds du colonel Bigeard
Qui lui dit « Mon p’tit gars tu arrives trop tard  
Nous partons, demain, tous en vacances
Dans le Nord, pour faire pénitence ! »
Courageusement elle se r'mit à sucer des p....
Mais cette fois-ci celles des vietminhs
Mais de l’oncle Ho, elle eut le pardon
Et c’est à Bel Abbès que nous la retrouvons
Dans son camion, oeuvrant sans retenue 
Pour la légion, à fesses que veux-tu
Quand enfin la France plia bagage 
Elle n’eut que, pour seul héritage
L’amour éperdu d’un petit baron
Venu se soulager dans son bocson. 
Hélas, dans l’escalier du château il chuta 
Passant ainsi de vie à trépas 
La voilà à présent riche héritière 
Du château de La Boudinière
Ainsi que d’un titre de Comtesse
Qui la fit entrer dans la noblesse
Le château, en pétaudière elle transforma
Sur les conseils avisés de son chat
L’on y croise les grands de ce monde
Des plus brillants au plus immondes
Ainsi que tous les présidents
De la République, s’entend.

 



Hilarion LEFUNESTE



Epoux de Crétine. Atrabilaire, mauvais coucheur, procédurier, délateur. Hilarion souffre du foie depuis sa tendre enfance. Vie une union fusionelle avec son avocat à qui il téléphone deux fois par jour pour s'enquérir de l'avancée de ses 78 dossiers de plaintes diverses et variées déposées dans divers tribunaux de France et de Navarre.




Mlle Maertens



Infirmière personnelle du majordome. De nationalité belge. Célibataire. Ne réside pas au château pour des raisons de sécurité...Chargé de la santé du chat et du suivi de ses vaccinations, prises de sang, massages, régimes etc...Suit le majordome dans chacun de ses déplacements.
Il  n'y a qu'elle qui arrive à lui prendre sa température et à lui administrer des lavements.




Thierry et Vincent



Vous pouvez écrire le numéro de téléphone, l'adresse e-mail, etc ici. Il y a une case distincte ci-dessous pour une adresse e-mail
avatar
Admin
Admin

Messages : 3
Date d'inscription : 09/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://laboudiniere.forum-fr.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum