Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par L'enfant Voodoo le Sam 11 Mar - 8:31

archibald de montpucier a écrit:ouè...A l'époque où tu étais heureux mdr
Non, j'étais le souffre-douleur, et je me suis fait la promesse d'éliminer un jour tous mes camarades !
avatar
L'enfant Voodoo

Fonction : Fada marseillais , métallothérapeute, philosophe et autorité morale du château d'If
Messages : 5601
Date d'inscription : 09/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par archibald de montpucier le Sam 11 Mar - 8:51

affraid Chers amis lecteurs, vous lirez la suite dans notre prochain album "La terrible vengeance du Dr. VOO !"
avatar
archibald de montpucier

Fonction : Majordome sournois, félon et président du fan-club de Cannibal Corpse , feignasse élue à 75% des voix
Messages : 8313
Date d'inscription : 16/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par L'enfant Voodoo le Sam 11 Mar - 9:37

*hum*

Bon... Passons à autre chose, et continuons le weekend dans la joie et la bonne humeur !

Aujourd'hui, j'ai une chanson de Michel Cloup - un gars des Diabologum dans les années 90, groupe toulousain de rock "noisy" et limite expérimental.
Le désespoir dans cette chanson Cette Colère (2011), elle s'exprime avec un chant plus parlé que chanté, et des mots qui ont l'air de tomber un peu au hasard sur la rythmique de la guitare.
C'est une variation autour du thème de la perte de l'autre.

https://www.youtube.com/watch?v=bhGNdbqLYw8

Paroles:

Michel Cloup - cette Colère a écrit:au milieu d'une année
intense et éprouvante
heureuse et bouleversante
quand la vie offre ce qu'elle a de meilleur
et de plus redoutable
à l'aube de ce virage incertain
je me suis réveillé orphelin
je ne pouvais plus bouger
j'avais le dos détruit
les genoux le tibia les chevilles en bouillie
je n'avais plus de voix
un animal en panique
pris dans les phares
d'un véhicule invisible
avec pour seul refuge cette colère
pourtant apprivoisée au fil des années
je suis retombé dans son piège
les coups de poings dans le vide
dans toutes les directions
j'ai brassé du vent
me cognant partout
parfois jusqu'au sang

tu était perdu toi aussi
encore plus que moi-même
ta première expérience du deuil, de l'absence
tu étais le fils j'étais le père
un million de questions sans réponse
cette même colère
des coups de poings dans le vide
des coups de poing dans l'air
j'aurais bien voulu te rassurer
car tu avais peur
j'en étais incapable
j'avais peur moi aussi
d'expliquer l'inexplicable
pour accepter l'inacceptable
le temps s'en chargera à ma place
malgré toi
pas d'autre issue de secours
que de transformer cette rage
en énergie, en amour
ce que j'avais à faire
pour toi
recycler cette colère
ce que j'avais à faire
à nouveau entrer en guerre

recycler cette colère
recycler cette colère
car aujourd'hui plus qu'hier
cette colère reste
mon meilleur carburant


Dernière édition par L'enfant Voodoo le Sam 18 Mar - 14:50, édité 1 fois
avatar
L'enfant Voodoo

Fonction : Fada marseillais , métallothérapeute, philosophe et autorité morale du château d'If
Messages : 5601
Date d'inscription : 09/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par L'enfant Voodoo le Dim 12 Mar - 8:21

Allez, pour bien finir le weekend, j'ai une très belle ballade gothique acoustique.
Il s'agit de Angels Fall First, interprétée par la grandiose Tarja Turunen lorsqu'elle était la chanteuse de Nightwish, et sortie il y a 20 ans, en 1997.

Le chant est accompagnée par une guitare acoustique qui joue en arpège, et des accords de synthé. La guitare lead est également acoustique. Le texte... c'est du gothique, donc s'attendre à des tombes, des bougies et des larmes.

https://www.youtube.com/watch?v=psX6JDOms3c

Paroles:

Nightwish - Angels fall first a écrit:An angelface smiles to me
Under a headline of tragedy
That smile used to give me warmth
Farewell - no words to say
beside the cross on your grave
and those forever burning candles

Needed elsewhere
to remind us of the shortness of our time
Tears laid for them
Tears of love, tears of fear
Bury my dreams, dig up my sorrows
Oh, Lord why
the angels fall first

Not relieved by thougts of Shangri-La
Nor enlightened by lessons of Christ
I'll never understand the meaning of the right
Ignorance lead me into the light

Sing me a song
of your beauty
of your kingdom
Let the melodies of your harps
caress those whom we still need

Yesterday we shook hands
My friend
Today a moonbeam lightens my path
My guardian


Dernière édition par L'enfant Voodoo le Lun 20 Mar - 18:35, édité 1 fois
avatar
L'enfant Voodoo

Fonction : Fada marseillais , métallothérapeute, philosophe et autorité morale du château d'If
Messages : 5601
Date d'inscription : 09/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par archibald de montpucier le Dim 12 Mar - 9:07

Belle musique...Mais j'ai du mal à imaginer George Fisher se mettre à pleurer... Very Happy metal
avatar
archibald de montpucier

Fonction : Majordome sournois, félon et président du fan-club de Cannibal Corpse , feignasse élue à 75% des voix
Messages : 8313
Date d'inscription : 16/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par archibald de montpucier le Lun 13 Mar - 9:33

pour VOO...Vise le graphisme !
https://www.youtube.com/watch?v=AU_PuF59E5g
avatar
archibald de montpucier

Fonction : Majordome sournois, félon et président du fan-club de Cannibal Corpse , feignasse élue à 75% des voix
Messages : 8313
Date d'inscription : 16/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par archibald de montpucier le Lun 13 Mar - 9:41

https://www.youtube.com/watch?v=AIspscyzYmw
avatar
archibald de montpucier

Fonction : Majordome sournois, félon et président du fan-club de Cannibal Corpse , feignasse élue à 75% des voix
Messages : 8313
Date d'inscription : 16/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par L'enfant Voodoo le Lun 13 Mar - 9:44

Je regarde ça ce soir !
avatar
L'enfant Voodoo

Fonction : Fada marseillais , métallothérapeute, philosophe et autorité morale du château d'If
Messages : 5601
Date d'inscription : 09/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par archibald de montpucier le Lun 13 Mar - 9:49

https://www.youtube.com/watch?v=ssCAdUgkr5A
avatar
archibald de montpucier

Fonction : Majordome sournois, félon et président du fan-club de Cannibal Corpse , feignasse élue à 75% des voix
Messages : 8313
Date d'inscription : 16/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par L'enfant Voodoo le Lun 13 Mar - 19:03

Pas mal Ghoultown !

Bon, j'ai un morceau bien bien dépressif pour le lundi !

En 2003 (je crois), Placebo, groupe de rock alternatif britannique sort une version francophone de sa chanson Protect me from what I want, qui devient Protège-moi. Une valse chantée avec des trémolos par Brian Molko, chanteur au look androgyne du groupe.

https://www.youtube.com/watch?v=78gnqecSEw8

Paroles:

Placebo - Protège-moi a écrit:C'est le malaise du moment
L'épidémie qui s'étend
La fête est finie on descend
Les pensées qui glacent la raison
Paupières baissées, visage gris
Surgissent les fantomes de notre lit
On ouvre le loquet de la grille
Du taudit qu'on appelle maison

Protect me from what I want
Protect me from what I want
Protect me from what I want
Protect me
Protect me

Protège-moi, protège-moi [x4]

Sommes nous les jouets du destin
Souviens toi des moments divins
Planants, éclatés au matin
Et maintenant nous sommes tout seuls
Perdus les reves de s'aimer
Les temps où on avait rien fait
Il nous reste toute une vie pour pleurer
Et maintenant nous sommes tout seuls

Protect me from what I want
Protect me from what I want
(...)


Dernière édition par L'enfant Voodoo le Lun 20 Mar - 18:35, édité 1 fois
avatar
L'enfant Voodoo

Fonction : Fada marseillais , métallothérapeute, philosophe et autorité morale du château d'If
Messages : 5601
Date d'inscription : 09/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par L'enfant Voodoo le Mar 14 Mar - 18:36

Revenons aux classiques !

En 1966, les Rolling Stones enregistre une sombre chanson psychédélique qui deviendra un des standards du groupe: Paint it Black.
Pas besoin d'en parler des heures, vous l'avez tous déjà entendue !

https://www.youtube.com/watch?v=O4irXQhgMqg

Paroles:

Rolling Stones - Paint it Black a écrit:I see a red door and I want it painted black
No colors anymore I want them to turn black

I see the girls walk by dressed in their summer clothes
I have to turn my head until my darkness goes

I see a line of cars and they're all painted black
With flowers and my love both never to come back

I see people turn their heads and quickly look away
Like a new born baby it just happens every day

I look inside myself and see my heart is black
I see my red door, I must have it painted black

Maybe then I'll fade away and not have to face the facts
It's not easy facin' up when your whole world is black

No more will my green sea go turn a deeper blue
I could not foresee this thing happening to you

If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

I see a red door and I want it painted black
No colors anymore I want them to turn black

I see the girls walk by dressed in their summer clothes
I have to turn my head until my darkness goes

I wanna see your face, painted black
Black as night, black as coal

I wanna see the sun flying high in the sky
I wanna see it painted, painted, painted, painted black
Yeah!


Dernière édition par L'enfant Voodoo le Lun 20 Mar - 18:35, édité 1 fois
avatar
L'enfant Voodoo

Fonction : Fada marseillais , métallothérapeute, philosophe et autorité morale du château d'If
Messages : 5601
Date d'inscription : 09/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par Baron Robert de la etc. le Mar 14 Mar - 18:45

un morceau cultissime bravo
avatar
Baron Robert de la etc.

Fonction : Grammar nazi, diptèro-sodomite, écolo-nanar, capilotracteur, opposant à la pensée rance de droite !
Messages : 7568
Date d'inscription : 10/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par archibald de montpucier le Mar 14 Mar - 19:05

j'adore ce morceau ! mais je ne savais même pas qu'il était des stones !
chui nul carton
avatar
archibald de montpucier

Fonction : Majordome sournois, félon et président du fan-club de Cannibal Corpse , feignasse élue à 75% des voix
Messages : 8313
Date d'inscription : 16/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par Baron Robert de la etc. le Mar 14 Mar - 19:24

archibald de montpucier a écrit:j'adore ce morceau ! mais je ne savais même pas qu'il était des stones !
chui nul carton
je confirme ! sifflote sifflote
avatar
Baron Robert de la etc.

Fonction : Grammar nazi, diptèro-sodomite, écolo-nanar, capilotracteur, opposant à la pensée rance de droite !
Messages : 7568
Date d'inscription : 10/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par L'enfant Voodoo le Mer 15 Mar - 18:31

Un autre classique ce soir !

En 1980, Bruce Springsteen sort la chanson The River dans l'album du même nom, une jolie ballade mélancolique sur... et bien, comment la difficulté de la vie peut briser ses rêves et son histoire d'amour.

https://www.youtube.com/watch?v=nAB4vOkL6cE

Paroles:

Bruce Springsteen a écrit:I come from down in the valley
where mister when you're young
They bring you up to do like your daddy done
Me and Mary we met in high school
when she was just seventeen
We'd ride out of this valley down to where the fields were green

We'd go down to the river
And into the river we'd dive
Oh down to the river we'd ride

Then I got Mary pregnant
and man that was all she wrote
And for my nineteenth birthday I got a union card and a wedding coat
We went down to the courthouse
and the judge put it all to rest
No wedding day smiles no walk down the aisle
No flowers no wedding dress

That night we went down to the river
And into the river we'd dive
Oh down to the river we did ride

I got a job working construction for the Johnstown Company
But lately there ain't been much work on account of the economy
Now all them things that seemed so important
Well mister they vanished right into the air
Now I just act like I don't remember
Mary acts like she don't care

But I remember us riding in my brother's car
Her body tan and wet down at the reservoir
At night on them banks I'd lie awake
And pull her close just to feel each breath she'd take
Now those memories come back to haunt me
they haunt me like a curse
Is a dream a lie if it don't come true
Or is it something worse
that sends me down to the river
though I know the river is dry
That sends me down to the river tonight
Down to the river
my baby and I
Oh down to the river we ride


Dernière édition par L'enfant Voodoo le Lun 20 Mar - 18:35, édité 1 fois
avatar
L'enfant Voodoo

Fonction : Fada marseillais , métallothérapeute, philosophe et autorité morale du château d'If
Messages : 5601
Date d'inscription : 09/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par L'enfant Voodoo le Jeu 16 Mar - 18:31

Un autre classique, et magnifique, pour ce soir.
Il s'agit de Private Investigations de Dire Straits, sortie en 1982 dans l'album Love over Gold.
Un texte quasi-murmuré sur une guitare belle à pleurer...

https://www.youtube.com/watch?v=P9K27HvhDxA

Paroles:

Dire Straits - Private Investigations a écrit:It's a mystery to me - the game commences
for the usual fee - plus expenses
confidential information - contained in a diary
this is my investigation - not a public inquiry

I go checking out the reports - digging up the dirt
you get to meet all sorts in this line of work
treachery and treason - there's always an excuse for it
and when I find the reason I still can't get used to it

And what have you got at the end of the day?
what have you got to take away?
a bottle of whisky and a new set of lies
blinds on the windows and a pain behind the eyes

Scarred for life - no compensation
private investigations


Dernière édition par L'enfant Voodoo le Lun 20 Mar - 18:37, édité 1 fois
avatar
L'enfant Voodoo

Fonction : Fada marseillais , métallothérapeute, philosophe et autorité morale du château d'If
Messages : 5601
Date d'inscription : 09/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par L'enfant Voodoo le Ven 17 Mar - 17:50

Allez, c'est le weekend, et j'ai un putain de chef-d'oeuvre des années 70, et une de mes chansons favorites ! bière

Un des morceaux les plus sombres du rock progressif, que King Crimson a sorti dans son album Red (un de mes albums préférés) en 1974.
La chanson aurait du sortir sous le nom Starless and Bible black dans l'album du même nom sorti peu avant, mais finalement, ils l'ont laissé de côté pour le peaufiner avant de le présenter sous le titre Starless dans l'album Red.

On a une intro avec un thème de guitare joué sur des accords de mellotron, 3 couplets (il n'y a pas de refrain) puis un dernière partie assez longue entièrement instrumentale, et plus ou moins improvisée sur un riff de basse, dans laquelle on retrouvera le thème "d'intro" et le thème de la chanson.

Archie ? C'est un sax soprano qu'on voit ? J'y connais que dalle...

But my eyes turned within
Only see
Starless and bible black


Voici une version live de bonne qualité:


https://www.youtube.com/watch?v=FhKJgqxNDD8

Paroles:

King Crimson - Starless a écrit:Sundown dazzling day
Gold through my eyes
But my eyes turned within
Only see
Starless and bible black

Old friend charity
Cruel twisted smile
And the smile signals emptiness
For me
Starless and bible black

Ice blue silver sky
Fades into grey
To a grey hope that oh years
To be
Starless and bible black
avatar
L'enfant Voodoo

Fonction : Fada marseillais , métallothérapeute, philosophe et autorité morale du château d'If
Messages : 5601
Date d'inscription : 09/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par Baron Robert de la etc. le Ven 17 Mar - 18:10

pareil , Starless and bible black est un excellent album aussi !!!!
avatar
Baron Robert de la etc.

Fonction : Grammar nazi, diptèro-sodomite, écolo-nanar, capilotracteur, opposant à la pensée rance de droite !
Messages : 7568
Date d'inscription : 10/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par Baron Robert de la etc. le Ven 17 Mar - 18:23

bravo  bravo  bravo  bravo  bravo
L'enfant Voodoo a écrit:Allez, c'est le weekend, et j'ai un putain de chef-d'oeuvre des années 70, et une de mes chansons favorites !  bière

Un des morceaux les plus sombres du rock progressif, que King Crimson a sorti dans son album Red (un de mes albums préférés) en 1974.
La chanson aurait du sortir sous le nom Starless and Bible black dans l'album du même nom sorti peu avant, mais finalement, ils l'ont laissé de côté pour le peaufiner avant de le présenter sous le titre Starless dans l'album Red.

On a une intro avec un thème de guitare joué sur des accords de mellotron, 3 couplets (il n'y a pas de refrain) puis un dernière partie assez longue entièrement instrumentale, et plus ou moins improvisée sur un riff de basse, dans laquelle on retrouvera le thème "d'intro" et le thème de la chanson.

Archie ? C'est un sax soprano qu'on voit ? J'y connais que dalle...

But my eyes turned within
Only see
Starless and bible black


Voici une version live de bonne qualité:

https://www.youtube.com/watch?v=FhKJgqxNDD8

Paroles:

King Crimson - Starless a écrit:Sundown dazzling day
Gold through my eyes
But my eyes turned within
Only see
Starless and bible black

Old friend charity
Cruel twisted smile
And the smile signals emptiness
For me
Starless and bible black

Ice blue silver sky
Fades into grey
To a grey hope that oh years
To be
Starless and bible black
flute flute flute bravo bravo bravo bravo bravo
avatar
Baron Robert de la etc.

Fonction : Grammar nazi, diptèro-sodomite, écolo-nanar, capilotracteur, opposant à la pensée rance de droite !
Messages : 7568
Date d'inscription : 10/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par archibald de montpucier le Ven 17 Mar - 18:32

bravo bravo bravo
saxo soprano....celui de Sidney Bechet !
avatar
archibald de montpucier

Fonction : Majordome sournois, félon et président du fan-club de Cannibal Corpse , feignasse élue à 75% des voix
Messages : 8313
Date d'inscription : 16/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par L'enfant Voodoo le Ven 17 Mar - 20:23

archibald de montpucier a écrit:saxo soprano....celui de Sidney Bechet !
Ah !
Donc, un instrument qui ressemble à une clarinette et qui sonne comme un saxo, c'est un saxo soprano !
avatar
L'enfant Voodoo

Fonction : Fada marseillais , métallothérapeute, philosophe et autorité morale du château d'If
Messages : 5601
Date d'inscription : 09/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par Baron Robert de la etc. le Ven 17 Mar - 20:44

Didier Malherbe joue un saxo droit aussi ( Gong)
avatar
Baron Robert de la etc.

Fonction : Grammar nazi, diptèro-sodomite, écolo-nanar, capilotracteur, opposant à la pensée rance de droite !
Messages : 7568
Date d'inscription : 10/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par Baron Robert de la etc. le Ven 17 Mar - 20:52

avatar
Baron Robert de la etc.

Fonction : Grammar nazi, diptèro-sodomite, écolo-nanar, capilotracteur, opposant à la pensée rance de droite !
Messages : 7568
Date d'inscription : 10/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par Baron Robert de la etc. le Ven 17 Mar - 20:55

on retrouve ici l'atmosphère éthérée dans l'album Obsolète de Dashiell Edayat !
avatar
Baron Robert de la etc.

Fonction : Grammar nazi, diptèro-sodomite, écolo-nanar, capilotracteur, opposant à la pensée rance de droite !
Messages : 7568
Date d'inscription : 10/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par archibald de montpucier le Ven 17 Mar - 21:03

L'enfant Voodoo a écrit:
archibald de montpucier a écrit:saxo soprano....celui de Sidney Bechet !
Ah !
Donc, un instrument qui ressemble à une clarinette et qui sonne comme un saxo, c'est un saxo soprano !

Oui...les deux sont en sib l'un étant en bois, corps cylindrique l'autre en laiton, corps conique... Les sonorités sont différentes forcément...
avatar
archibald de montpucier

Fonction : Majordome sournois, félon et président du fan-club de Cannibal Corpse , feignasse élue à 75% des voix
Messages : 8313
Date d'inscription : 16/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par L'enfant Voodoo le Ven 17 Mar - 21:08

Très bon, le morceau de Gong ! bravo
avatar
L'enfant Voodoo

Fonction : Fada marseillais , métallothérapeute, philosophe et autorité morale du château d'If
Messages : 5601
Date d'inscription : 09/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par L'enfant Voodoo le Ven 17 Mar - 21:09

archibald de montpucier a écrit:Oui...les deux sont en sib l'un étant en bois, corps cylindrique l'autre en laiton, corps conique... Les sonorités sont différentes forcément...
Ah, je vois !
J'aime bien le son de la clarinette, aussi !
avatar
L'enfant Voodoo

Fonction : Fada marseillais , métallothérapeute, philosophe et autorité morale du château d'If
Messages : 5601
Date d'inscription : 09/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par archibald de montpucier le Ven 17 Mar - 22:16

L'enfant Voodoo a écrit:
archibald de montpucier a écrit:Oui...les deux sont en sib l'un étant en bois, corps cylindrique l'autre en laiton, corps conique... Les sonorités sont différentes forcément...
Ah, je vois !
J'aime bien le son de la clarinette, aussi !

Benny Goodman, le roi de la clarinette
https://www.youtube.com/watch?v=3mJ4dpNal_k
avatar
archibald de montpucier

Fonction : Majordome sournois, félon et président du fan-club de Cannibal Corpse , feignasse élue à 75% des voix
Messages : 8313
Date d'inscription : 16/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par archibald de montpucier le Ven 17 Mar - 22:20

Sweet Georgia Brown, un classique du jazz
Le vieux Benny à la clarinette
https://www.youtube.com/watch?v=0jE2g055zRA
avatar
archibald de montpucier

Fonction : Majordome sournois, félon et président du fan-club de Cannibal Corpse , feignasse élue à 75% des voix
Messages : 8313
Date d'inscription : 16/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par L'enfant Voodoo le Sam 18 Mar - 13:47

Trop bien Benny Goodman !

Allez, aujourd'hui, du Bowie, artiste que vous aimez ou que vous détestez ! Pas un de ses classiques, mais un morceau de Blackstar, son dernier album sorti deux jours avant sa mort. L'album est bon et bien sombre.
J'ai hésité entre les chansons Lazarus et Blackstar (premier morceau de l'album). Lazarus est une belle chanson, et c'est aussi un peu son épitaphe...

Bonne écoute et bon weekend !


https://www.youtube.com/watch?v=y-JqH1M4Ya8

Paroles:

David Bowie - Lazarus a écrit:[Verse 1]
Look up here, I'm in heaven
I've got scars that can't be seen
I've got drama, can't be stolen
Everybody knows me now

[Verse 2]
Look up here, man, I'm in danger
I've got nothing left to lose
I'm so high, it makes my brain whirl
Dropped my cell phone down below
Ain't that just like me?

[Bridge]
By the time I got to New York
I was living like a king
There I used up all my money
I was looking for your ass

[Verse 3]
This way or no way
You know I'll be free
Just like that bluebird
Now, ain't that just like me?

Oh, I'll be free
Just like that bluebird
Oh, I'll be free
Ain't that just like me?
avatar
L'enfant Voodoo

Fonction : Fada marseillais , métallothérapeute, philosophe et autorité morale du château d'If
Messages : 5601
Date d'inscription : 09/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par archibald de montpucier le Sam 18 Mar - 14:19

en effet, on dirait qu'il savait ce qui l'attendait...Je ne connaissais pas cet album
avatar
archibald de montpucier

Fonction : Majordome sournois, félon et président du fan-club de Cannibal Corpse , feignasse élue à 75% des voix
Messages : 8313
Date d'inscription : 16/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par L'enfant Voodoo le Sam 18 Mar - 14:50

archibald de montpucier a écrit:Je ne connaissais pas cet album
Pourtant, ils nous ont bien pété les couilles avant sa sortie ! Mais c'est vrai que l'annonce du décès à pris le dessus.
J'ai été agréablement surpris par l'album (je m'attendais à de la soupe commerciale).
avatar
L'enfant Voodoo

Fonction : Fada marseillais , métallothérapeute, philosophe et autorité morale du château d'If
Messages : 5601
Date d'inscription : 09/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par L'enfant Voodoo le Dim 19 Mar - 8:10

Pour un dimanche tranquille, j'ai une ballade symphonique et gothique, qui est un duo entre deux stars australiennes Nick Cave et Kylie Minogue.
On est en 1996, Nick Cave and the Bad Seesd sort l'album Murder Ballad dans lequel il y aura plusieurs duos, dont celui-ci, avec Kylie Minogue, chanteuse plutôt pop et disco, et... ça le fait !

La chanson Where the Wild Roses Grow est un gros succès qu'on entendra pas mal à la radio, et raconte, d'une façon romantique, le meurtre d'une jeune femme par un tueur maniaque.

Commentaire YouTube a écrit:Edgar Allan Poe would be proud.


https://www.youtube.com/watch?v=lDpnjE1LUvE

Paroles:

Nick Cave - Where the Wild Roses grow a écrit:They call me 'The Wild Rose'
But my name was Elisa Day
Why they call me it, I do not know
For my name was Elisa Day

From the first day I saw her, I knew she was the one
She stared in my eyes and smiled
For her lips were the color of the roses
That grew down the river, all bloody and wild

When he knocked on my door and entered the room
My trembling subsided in his sure embrace
He would be my first man and with a careful hand
He wiped at the tears that ran down my face

They call me 'The Wild Rose'
But my name was Elisa Day
Why they call me that, I do not know
For my name was Elisa Day

On the second day, I brought her a flower
She was more beautiful than any woman I've seen
I said, "Do you know where the wild roses grow
So sweet and scarlet and free?"

On the second day, he came with a single red rose
He said, "Give me your loss and your sorrow"
I nodded my head, as I lay on the bed
"If I show you the roses, will you follow?"

They call me 'The Wild Rose'
But my name was Elisa Day
Why they call me that, I do not know
For my name was Elisa Day

On the third day, he took me to the river
He showed me the roses and we kissed
And the last thing I heard was a muttered word
As he knelt above me with a rock in his fist

On the last day, I took her where the wild roses grow
She lay on the bank, the wind light as a thief
And I kissed her goodbye, said, "All beauty must die"
And I lent down and planted a rose between her teeth

They call me 'The Wild Rose'
But my name was Elisa Day
Why they call me it, I do not know
For my name was Elisa Day
My name was Elisa Day
For my name was Elisa Day
avatar
L'enfant Voodoo

Fonction : Fada marseillais , métallothérapeute, philosophe et autorité morale du château d'If
Messages : 5601
Date d'inscription : 09/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par archibald de montpucier le Dim 19 Mar - 8:19

"A l'époque médiévale, en Europe, une jeune fille nommée Elisa Day était connue pour sa beauté hors du commun. Un jour, un jeune homme de passage dans le village d'Eliza Day la vit et en tomba follement amoureux. Ils se virent les trois jours suivants. Le premier jour, il alla lui rendre visite chez elle. Le deuxième jour, il lui apporta une rose rouge et lui demanda de le retrouver là où les roses fleurissaient ; près de la rivière. Le troisième jour, Eliza se rendit au rendez-vous sans se douter de ce qui l'attendait. Son prétendant, inquiet à l'idée que sa beauté ne fade, la tua. Il plaça une rose rouge entre ses dents et laissa son corps dériver le long de la rivière. Depuis, Eliza hanterait cette rivière."

Wikipedia
avatar
archibald de montpucier

Fonction : Majordome sournois, félon et président du fan-club de Cannibal Corpse , feignasse élue à 75% des voix
Messages : 8313
Date d'inscription : 16/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par L'enfant Voodoo le Dim 19 Mar - 8:25

Merci, je ne savais pas que la chanson était inspirée d'une légende !
avatar
L'enfant Voodoo

Fonction : Fada marseillais , métallothérapeute, philosophe et autorité morale du château d'If
Messages : 5601
Date d'inscription : 09/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par catherine la cuisinière le Dim 19 Mar - 8:48



Comme Bowie, album testament
avatar
catherine la cuisinière

Fonction : Cuisinière du château, suffragette et cycliste
Messages : 1374
Date d'inscription : 10/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par Baron Robert de la etc. le Dim 19 Mar - 9:56

archibald de montpucier a écrit:"A l'époque médiévale, en Europe, une jeune fille nommée Elisa Day était connue pour sa beauté hors du commun. Un jour, un jeune homme de passage dans le village d'Eliza Day la vit et en tomba follement amoureux. Ils se virent les trois jours suivants. Le premier jour, il alla lui rendre visite chez elle. Le deuxième jour, il lui apporta une rose rouge et lui demanda de le retrouver là où les roses fleurissaient ; près de la rivière. Le troisième jour, Eliza se rendit au rendez-vous sans se douter de ce qui l'attendait. Son prétendant, inquiet à l'idée que sa beauté ne fade, la tua. Il plaça une rose rouge entre ses dents et laissa son corps dériver le long de la rivière. Depuis, Eliza hanterait cette rivière."

Wikipedia
Bon , mais il l'a sautée avant , quand même? sifflote sifflote sifflote
avatar
Baron Robert de la etc.

Fonction : Grammar nazi, diptèro-sodomite, écolo-nanar, capilotracteur, opposant à la pensée rance de droite !
Messages : 7568
Date d'inscription : 10/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par L'enfant Voodoo le Dim 19 Mar - 10:02

Baron Robert de la etc. a écrit:Bon , mais il l'a sautée avant , quand même?
Oui, mais on ne sait pas si c'est avant ou après l'avoir tuée. sifflote
avatar
L'enfant Voodoo

Fonction : Fada marseillais , métallothérapeute, philosophe et autorité morale du château d'If
Messages : 5601
Date d'inscription : 09/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par archibald de montpucier le Dim 19 Mar - 10:05

L'enfant Voodoo a écrit:
Baron Robert de la etc. a écrit:Bon , mais il l'a sautée avant , quand même?
Oui, mais on ne sait pas si c'est avant ou après l'avoir tuée. sifflote

Réponse voodooesque sifflote
avatar
archibald de montpucier

Fonction : Majordome sournois, félon et président du fan-club de Cannibal Corpse , feignasse élue à 75% des voix
Messages : 8313
Date d'inscription : 16/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par Baron Robert de la etc. le Dim 19 Mar - 10:08

un petit coup avant pour le plaisir et un après pour la route et puis faut pas rester sur une "jambe" !!
avatar
Baron Robert de la etc.

Fonction : Grammar nazi, diptèro-sodomite, écolo-nanar, capilotracteur, opposant à la pensée rance de droite !
Messages : 7568
Date d'inscription : 10/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par archibald de montpucier le Dim 19 Mar - 10:19

Baron Robert de la etc. a écrit:un petit coup avant pour le plaisir et un après pour la route et puis faut pas rester sur une "jambe" !!

mdr mdr mdr kilécon!!! mdr mdr mdr
avatar
archibald de montpucier

Fonction : Majordome sournois, félon et président du fan-club de Cannibal Corpse , feignasse élue à 75% des voix
Messages : 8313
Date d'inscription : 16/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par L'enfant Voodoo le Dim 19 Mar - 10:21

sifflote
avatar
L'enfant Voodoo

Fonction : Fada marseillais , métallothérapeute, philosophe et autorité morale du château d'If
Messages : 5601
Date d'inscription : 09/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par Baron Robert de la etc. le Dim 19 Mar - 10:24

archibald de montpucier a écrit:
Baron Robert de la etc. a écrit:un petit coup avant pour le plaisir et un après pour la route et puis faut pas rester sur une "jambe" !!

mdr mdr mdr kilécon!!! mdr mdr mdr
merci ! Very Happy
avatar
Baron Robert de la etc.

Fonction : Grammar nazi, diptèro-sodomite, écolo-nanar, capilotracteur, opposant à la pensée rance de droite !
Messages : 7568
Date d'inscription : 10/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par L'enfant Voodoo le Dim 19 Mar - 14:24

Puisque les chansons de meurtre vous inspirent, j'en ai une autre pour terminer le weekend dans la joie et la bonne humeur !
Alors, on est en 1995, un an avant la chanson sur Elisa Day, et le groupe nord-irlandais Therapy? sort une reprise d'un titre de Hüsker Dü: Diane.

Pas de grosses guitares bien lourdes comme ils savent faire dans cette chanson, mais du violoncelle et des violons en accompagnement.

La chanson est inspiré de l'assassinat de Diane Edwards, serveuse à West St. Paul, Minnesota, en 1980.


https://www.youtube.com/watch?v=md7SJ1kDE24

Paroles:

Therapy? - Diane a écrit:Hey little girl wanna go for a ride ?
There's room and my wagon is parked right outside
We can cruise down Rober Street all night long
But I think I'll just rape you and kill you instead

Diane Diane Diane Diane Diane Diane

I hear there's a party at Lake Cove
It's be much easier if I drove
We could check it out
We can go and see
Come on take a ride with me

Diane Diane Diane Diane Diane Diane

Lay down together for a while
I'll put all your clothes in a nice neat little pile
You're the cutest girl I've ever seen in my life
but it's over now and with my knife

Diane Diane Diane Diane Diane Diane
avatar
L'enfant Voodoo

Fonction : Fada marseillais , métallothérapeute, philosophe et autorité morale du château d'If
Messages : 5601
Date d'inscription : 09/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par Baron Robert de la etc. le Dim 19 Mar - 18:06

avatar
Baron Robert de la etc.

Fonction : Grammar nazi, diptèro-sodomite, écolo-nanar, capilotracteur, opposant à la pensée rance de droite !
Messages : 7568
Date d'inscription : 10/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par L'enfant Voodoo le Lun 20 Mar - 18:46

Pour bien commencer la semaine, j'au du lourd, du Iron Maiden !
Alors, pas le Maiden de Dickinson que vous connaissez tous (à part les incultes), mais le tout vieux, lorsque Paul Di'Anno était chanteur. Remember Tomorrow est une power ballad issue du premier album du groupe, qui s'appelle Iron Maiden, en 1980.

L'esprit des deux premiers albums de Iron Maiden est bien plus punk que part la suite.
D'ailleurs, si on a accusé ce groupe et d'autres de "satanisme" pour des motifs plus ou moins ridicule, une illustration du second album, Killer, représentant un punk qui vient de planter Thatcher ne semble pas avoir posé de problème !



Unchain the colours before my eyes,
Yesterday's sorrows, tomorrow's white lies.



https://www.youtube.com/watch?v=0fx_SuGJ0Ag

Paroles:

Iron Maiden - Remember Tomorrow a écrit:Unchain the colours before my eyes,
Yesterday's sorrows, tomorrow's white lies.
Scan the horizon, the clouds take me higher,
I shall return from out of fire.

Tears for rememberance, and tears for joy,
Tears for somebody and this lonely boy.
Out in the madness, the all seeing eye,
Flickers above us, to light up the sky.

Unchain the colours before my eyes,
Yesterday's sorrows, tomorrow's white lies.
Scan the horizon, the clouds take me higher,
I shall return from out of fire.
avatar
L'enfant Voodoo

Fonction : Fada marseillais , métallothérapeute, philosophe et autorité morale du château d'If
Messages : 5601
Date d'inscription : 09/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par archibald de montpucier le Lun 20 Mar - 19:06

C'est long à démarrer mais après c'est comme on les aime metal
avatar
archibald de montpucier

Fonction : Majordome sournois, félon et président du fan-club de Cannibal Corpse , feignasse élue à 75% des voix
Messages : 8313
Date d'inscription : 16/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par L'enfant Voodoo le Lun 20 Mar - 19:23

C'est toujours meilleur avec des préliminaires ! metal 2
avatar
L'enfant Voodoo

Fonction : Fada marseillais , métallothérapeute, philosophe et autorité morale du château d'If
Messages : 5601
Date d'inscription : 09/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par archibald de montpucier le Lun 20 Mar - 19:39

Very Happy
avatar
archibald de montpucier

Fonction : Majordome sournois, félon et président du fan-club de Cannibal Corpse , feignasse élue à 75% des voix
Messages : 8313
Date d'inscription : 16/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par L'enfant Voodoo le Mar 21 Mar - 18:13

Les nanas sont sous-représentées dans cette section !
Alors, ce soir, c'est Bang Bang (My Baby Shot Me Down), la version de Nancy Sinatra en 1966. Je préfère l'ambiance de cette reprise à celle de l'original (de Cher).

Une guitare trémolo, une voix...

Bang bang, he shot me down
Bang bang, I hit the ground
Bang bang, that awful sound
Bang bang, my baby shot me down...



https://www.youtube.com/watch?v=T5Xl0Qry-hA

Paroles:

??? - Bang Bang a écrit:I was five and he was six
We rode on horses made of sticks
He wore black and I wore white
He would always win the fight

Bang bang, he shot me down
Bang bang, I hit the ground
Bang bang, that awful sound
Bang bang, my baby shot me down.

Seasons came and changed the time
When I grew up, I called him mine
He would always laugh and say
Remember when we used to play?

Bang bang, I shot you down
Bang bang, you hit the ground
Bang bang, that awful sound
Bang bang, I used to shoot you down.

Music played, and people sang
Just for me, the church bells rang.

Now he's gone, I don't know why
And 'til this day, sometimes I cry
He didn't even say goodbye
He didn't take the time to lie.

Bang bang, he shot me down
Bang bang, I hit the ground
Bang bang, that awful sound
Bang bang, my baby shot me down...
avatar
L'enfant Voodoo

Fonction : Fada marseillais , métallothérapeute, philosophe et autorité morale du château d'If
Messages : 5601
Date d'inscription : 09/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballades et power-ballades rock/metal les plus dépressives

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum